Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

compteur

4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 23:36

 

 

Déjà huit ans que les bougies ne sont plus allumées.

Dejà huit ans que, "les quatre décembre" sa fête d'anniversaire, n'est plus célébrée

Déjà huit ans qu'il s'est éteint …

Déjà huit ans qu'il a quitté les siens…

 

Pourtant dans mon cœur, il sera toujours là

Comment oublier un tel papa…

Grâce à son amour, je suis un peu celle que je suis,

Je n'aurais pu franchir tous les obstacles de ma vie sans lui…

 

Il me disait toujours : - " Même si c'est pas facile, tu peux y parvenir"

Alors, lorsque j'ai envie de baisser les bras, quant à mon devenir…

Je pense ce père qui a cru en moi …

Alors, le décevoir, je ne peux pas …

Même s'il n'est plus là …

 

Lorsque je pense à lui,

Et plus particulièrement comme aujourd'hui…

Je sais qu'il n'aurait pas voulu voir de la tristesse dans mes yeux

C'est pourquoi,  je souris lorsque je me souviens de cette homme merveilleux…

 

 

 

                                                           Muriel Deconinck

                                                           Vendredi, le 4 décembre 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by ptitbouchon
commenter cet article

commentaires