Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

compteur

19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 22:01

Je lui avais dit …
Ne t’éteins pas ici
Pour maman, c’était mon souci
Alors il y a 5 ans, un samedi
Courageusement, il s’est dit : « s’en est fini »

L’ambulance, il fit appeler
Et l’appartement, il a déserté
Derrière lui, il a tout laissé
Quel cran lui a-t-il fallu pour tout quitter

Par amour pour maman, Il m’avait promis
De ne pas s’éteindre dans leur nid
Les larmes aux yeux, c’est ce qu’il fit …
Une chambre d’hôpital, il rejoignit…

Vicieusement,  un crabe l’avait pincé
Insidieusement dans son corps, le venin s’était déversé
Papa s’est battu, il a lutté et ne s’est pas découragé
Mais peine perdue, la maladie l’a emporté…

Le dimanche, papa a fermé pour toujours ses paupières
Nos larmes, sur nos joues avaient un goût amer
Il y a cinq ans, pourtant il me semble que c’était hier…
Il s’appelait Daniel Deconinck, c’était mon papa et j’en étais fière…


 
                                                   Décédé le 21 octobre 2007
                                                   Trop tôt… bien trop tôt,
                                                   Il n’avait que 64 ans …


Réflexion :

 


Y-a-t-il un âge pour mourir ?

Une certitude : Il n’est mort que sur cette terre,
                             il y a quelque chose après la vie ici bas. 

Une conviction : Il n’était que comme vous et moi, des voyageurs,
                                des étrangers…

Une assurance : Il avait la foi, l’assurance de la Vie Eternelle auprès de Dieu… Car il s’était reconnu pécheur … Il avait besoin du pardon du Seigneur… Juste, il ne pouvait pas l’être sans Jésus qui était mort pour lui, pour nous à la croix.


Mon papa avait compris ce verset de Romains 3: 10-12  :

                 Il n'y a point de juste, Pas même un seul ;
                 Nul n'est intelligent, Nul ne cherche Dieu ; Tous sont

                 égarés, tous sont pervertis ;
                 Il n'en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul ;

Et de Romains 3 : 23

                 Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu

Et il avait accepté LA GRACE DE DIEU

Dieu nous aime.

Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle.
                                                                                                                                                                  Jean 3:16
Dieu désire que nous le connaissions.

Or la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent toi le seul vrai Dieu et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.

                                                                                                       Jean 17:3

Il nous offre une vie nouvelle, une vie en abondance."Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature.

                                                                                     II Corinthiens 5:17


La foi, c’est l’assurance des choses qu’on ne voit pas.

                                                   Hébreux 11 : 1

Partager cet article

Repost 0

commentaires