Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

compteur

27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 21:53
http://www.eputroyes.org/images/priere_main3.gif
"Le but de la prière n'est pas d'informer Dieu de notre situation mais plutôt d'entrer en dialogue avec Lui."
                                 (Partage vol. 2, 22/1)
Repost 0
Published by ptitbouchon - dans A méditer
commenter cet article
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 23:38
j'trouve cette chanson intéressante à tous points de vue...

A l'aube de l'an 2011, aurons-nous un gouvernement ?
Pourquoi notre Belgique souffre-t-elle de la bêtise humaine ?
Le 3 janvier, la note Produira-t-elle un rassemblement ?
...Présidents des partis, ne nous offrez plus la même rengaine...

C'est fini ce bêtisier !
Ne perdez plus de temps
Cessez de tergiverser,
Notre futur en dépend !

 

A l'aube de l'an 2011, nous avons un Sauveur...

Pourquoi le monde n'en veut pas ? Pourquoi le rejeter ?

Jésus-Christ est un met succulent, une douceur

Son amour, Il désire avec toi le partager

 

Décide maintenant si tu désires marcher en duo en en solitaire

Tu es libre de tes choix, mais les cartes sont entre tes mains

Lis Sa Parole, prends le temps de le connaître

Oui décide maintenant, n'attends pas demain.

 

                                                             Muriel Deconinck

 

Repost 0
Published by ptitbouchon - dans A méditer
commenter cet article
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 21:14

 

Repost 0
Published by ptitbouchon - dans A méditer
commenter cet article
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 20:40

http://therealbarackobama.files.wordpress.com/2009/10/jerusalem-1.jpg

 

Les fenêtres de la chambre supérieure étaient ouvertes dans la direction de Jérusalem ; et trois fois par jour il se mettait à genoux, il priait et louait son Dieu.

                                                                    Daniel 6.10

L’habitude de prier trois fois par jour vient de l’exemple de David qui criait à Dieu, le soir, le matin et le midi.

Moi j’en appelle à Dieu, et l’Eternel me sauvera.  Le soir, le matin et le midi, je me répands en plaintes et en gémissements.  Il m’entendra.

                                                                        Psaumes 55 : 17-18

Prier à genoux, les bras levés et le visage tournés vers Jérusalem, c’est chez le roi Salomon que nous le trouvons

Or, lorsque Salomon eut terminé toute cette prière de supplication à l’Eternel, il se releva de devant l’autel de l’Eternel, où il était resté agenouillé, les mains levées vers le ciel.

                                                                         1 Rois 8 : 54

 De nos jours, cette sainte pratique fait partie des mitsvot’ (commandements/bénédictions) de la religion juive.  Le Nouveau testament nous montre que Jésus, Paul et d’autres apôtres respectaient ces coutumes lorsqu’ils priaient.

Réflexion D’Yvan Dussart :

Prier à genoux, c’est mettre notre corps dans  la même disposition que notre esprit.  Lever les mains, c’est implorer Dieu.  Se tourner vers Jérusalem, c’est affirmer l’espérance messianique du rétablissement de toutes choses selon Dieu.  L’Evangile ne nous impose pas ces attitudes , mais l a piété ne s’en trouverait-elle pas aidée, renforcée ?  Il est juste de se le demander.

 

Repost 0
Published by ptitbouchon - dans A méditer
commenter cet article
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 20:37
http://i48.photobucket.com/albums/f226/ProcneA666/Mamou%20photos/Mamou%20photos2/printemps.jpg

Qu'est-ce que l'homme pour que tu fasses si grand cas de lui et pour que tu lui prêtes une telle attention, pour que tu l'examines matin après matins


                                                Job 7 : 17-18

Parfois Dieu permet des temps sombres dans notre vie, si l'épreuve devait devenir "chaque matin" n'oublions pas que Son coeur "s'occope" de nous, ayant tellement connu la souffrance, Il peut sympatiser à toutes nos infirmités.  A l'aube du jour, venons encore à ses pieds écouter la voix qui seule sait "soutenir par une parole celui qui est las", "augmenter l'énergie à celui qui n'a pas de vigueur"
.

                                           Extrait d'un écrit d'André Georges
Repost 0
Published by ptitbouchon - dans A méditer
commenter cet article
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 21:26


Le Seigneur, l’Eternel m’a donné une langue de disciple attentif pour que, par ma parole, je sache fortifier ceux qui sont fatigués.  Et Il me fait tendre l’oreille matin après matin, afin que je l’écoute comme un disciple.

 

                              Esaïe 50.4

 

Soyons comme le prophète,

Soyons être un bon disciple afin :

D'écouter et proclamer fidèlement la Parole de Dieu.


                                    
Repost 0
Published by ptitbouchon - dans A méditer
commenter cet article
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 20:23

Repost 0
Published by ptitbouchon - dans A méditer
commenter cet article
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 20:04
Dans ma détresse, c’est à l’Eternel que je crie,  et Il m’exauce.

                                                      Psaume 120.1

LA PRIERE AUDACIEUSE.


Quelqu’un a dit : « Il en est de nos prières comme des navires qui sillonnent les mers.  Quand ils longent les côtes, ils nous rapportent des choses ordinaires, d’un usage quotidien. 
Mais quand ils gagnent la haute mer et qu’ils restent longtemps hors de vue, ils reviennent comme le faisaient autrefois les navires de Tarsis, avec leurs soutes chargées d’or. »




Dans les temps anciens, Tarsis était un port éloigné d’où les navires partis pour une longue et lointaine expédition revenaient en Israël chargés d’or et de pierres précieuses.  Nos prières ne ressemblent-elles pas trop souvent à ces vaisseaux qui font cabotage, navigant seulement à proximité des côtes, ne rapportant que des choses de peu de valeur ?  Leur navigation comporte moins de risques, mais ils ne rapportent que des choses ordinaires.


Dieu veut nous apprendre à avancer en pleine mer, c'est-à-dire à prier avec une fois audacieuse.  Le cri de notre âme doit s’élever jusqu’à Lui, d’autant plus que nous connaissons des périodes de détresse.

Certes, l’exhaussement ne dépend pas du nombre de décibels émis lors de nos requêtes, mais l’acte de foi et de son intensité, comme aussi de la façon dont nous avançons sur les hautes eaux des promesses du Seigneur.
  Les hommes et les femmes de foi qui ont marqué l’histoire de l’Eglise ont pratiqué cette prière audacieuse.

                                                                              Méditation tiré de
                                                                              Lucien Clerc.


Repost 0
Published by ptitbouchon - dans A méditer
commenter cet article
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 16:54


.... Le juste vivra grâce à sa foi.

                                      Habakuk 2.4

Habakuk a appris à vivre par la foi.  Il refuse de dépendre de dépendre de ses sentiments fluctuants, ou d'une analyse froide de la situation.  Il exprime sa pensée devant Dieu, puis prend une décision de foi :

 IL VEUT SE REJOUIR EN SON DIEU.


Mais moi, c'est à cause de l'Eternel que je veux  me réjouir, j'exulterai de joie à cause de mon Dieu qui sauve.
                                            Habakuk 3.18

Comme Habakuk apprenons à regarder à Dieu, à prendre ainsi de la hauteur face aux circonstances.  La foi véritable regarde  les évènements comme Dieu les voit.  Elle nourrit notre espérance, nous donne la paix et la joie.

Notre volonté est clairement impliquée dans cette démarche.  Disons donc : Malgré tout, je veux me réjouir en Dieu, car il est le Dieu de mon salut.  Dieu honore la confiance qu'on lui accorde.


                                          Court résumé d'une lecture
                                             de Méditation quotidienne de
                                             Jean-Michel Guerche.
Repost 0
Published by ptitbouchon - dans A méditer
commenter cet article
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 23:01


Quelqu'un parmi vous est-il dans la souffrance ? Qu'il prie.
Quelqu'un est-il dans la joie ? Qu'il chante des cantiques.


                                             Jacques 5.13

Réflexion :

Jacques nous dit que le remède à la souffrance et à la maladie, c'est la prière.
Le chrétien a le droit de pleurer, de dire à Dieu son amertume, sa révolte face à certaines épreuves.  Jésus a pleuré ; les prophètes aussi.

Pleurer dans les bras du Père Céleste, c'est l'expression aussi de notre foi.
Repost 0
Published by ptitbouchon - dans A méditer
commenter cet article